Marc Van Ranst, notre épidémiologiste national au petit-déjeuner du vendredi devant l’Office

Depuis la rentrée, nous avons repris notre petit-déjeuner du vendredi matin devant l’Office Des Etrangers. La situation reste critique pour les réfugiés, et particulièrement les familles qui doivent attendre de nombreuses heures à l’extérieur, sans abri malgré les conditions hivernales, devant cette administration fédérale. Mais nous sommes de plus en plus nombreux à pouvoir leur offrir un peu de chaleur humaine. Ces dernières semaines de nombreux jeunes écoliers sont venus nous prêter main forte. Nous continuerons et vous invitons à participer quand vous le souhaitez !

Vendredi passé, Marc Van Ranst, notre épidémiologiste national, a participé au petit-déjeuner du vendredi devant l’Office, afin de “désobéir” symboliquement aux injonctions des autorités concernant le soutien de la population belge aux réfugiés. L’épidémiologiste national et professeur à la KUL, Marc Van Ranst, avait fortement réagi aux propos du gouverneur de Flandres Occidental qui avait déclaré il y a deux semaines: « Ne nourrissez pas les réfugiés, sinon d’autres viendront ». Dans une carte blanche, Marc Van Ranst, pourtant nommé par le gouvernement fédéral à un poste interministériel des plus importants, était sorti de son devoir de réserve et s’en était pris ouvertement à la politique du gouvernement à l’égard des réfugiés : “Dit is het fascisme 2.0-virus. Kom achteraf niet zeggen dat we het niet wisten”.

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google photo

Je reageert onder je Google account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s