Des solutions politiques à la crise des réfugiés

webangelinajoliecannes2013_0

Mi-mars, la très populaire actrice Angelina Jolie s’est rendue dans des camps de réfugiés au Liban et en Grèce en tant qu’ambassadrice de l’ONU pour les réfugiés.

Elle y a lancé un appel aux décideurs politiques : « On ne peut pas gérer le monde à travers des aides, en lieu et place de la diplomatie et des solutions politiques. On ne peut pas non plus en discuter comme si ce n’était qu’un problème centré autour de dizaines de milliers de réfugiés en Europe. On ne pourra pas améliorer cette réalité avec des réponses partielles, en répondant à certaines parties de la crise et pas aux autres, ou en aidant quelques réfugiés et pas les autres. Par exemple en excluant les réfugiés Afghans, par rapport à d’autres groupes, ou en faisant une distinction entre les réfugiés selon leur religion. Le résultat en serait un plus grand chaos, des injustices et des insécurités plus grandes, et enfin, plus de conflit, et plus de réfugiés. »

Article publié dans le mensuel Solidaire d’avril 2016Abonnement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s